Bio

 

Née en France en 1989, mi polonaise mi hongroise, Basha Slavinska est l’une des plus brillantés accordéonistes aujourd’hui.  Débutant l’accordéon à l’âge de 7 ans à Gdansk, en Pologne, elle est rapidement remarquée pour ses dons exceptionnels.

À 8 ans elle remporte son premier concours. Enfant prodige – à 11 ans elle fait ses débuts artistiques de concertiste montant sur la grande scène de l’Opéra Baltique ainsi que de la Philharmonie Polonaise de Gdansk. Soutenue par la fondation J&S Pro Bono Poloniae pour les enfants surdoués, à 12 ans elle enregistre son premier album (Bach, Scarlatti, Chopin, Wurthner).

Repérée pour ses magnifiques prestations, elle est acclamée et supportée officiellement par le célèbre élève du légendaire Mstsislaw Rostropovitch, maestro  Mischa Maisky, qui lui sponsorise entièrement son nouvel instrument italien.

Bien vite elle accède à un niveau d’excellence, confirmé  par les prix au concours internationaux en Europe at USA, ainsi que de nombreux concerts dans toute la Pologne. Elle est lauréate de plus de 25 concours nationaux et internationaux.

Ses uniques capacités et expériences lui permet de s’ouvrir à tous les styles et formes, et s’adapter très précisément aux différents genres musicaux des époques. Son large répertoire est constitué de transcriptions allant de Baroque (Bach, Vivaldi) à la littérature actuelle, mais aussi d’œuvres originales pour accordéon (Semionov, Zolotarev, Galliano, Makkonen…).

En parallèle elle donne des récitals dans différents sales de Paris et lors des Festivals de Musique en France et en Europe. On a pu également l’entendre à la télé sur France 2 et France 3 – en Pologne sur TV1 et TVP Culture, au Studio de la Radio National Polonaise, et d’autres importants centres culturels.

Ses interprétations d’une virtuosité étonnante associée à un jeu d’une grande musicalité – puissant et poétique à la fois – révèlent une véritable identité artistique, très affirmée.  Tous ses professeurs, parmi lesquelles: Max Bonnay, Richard Galliano, Krzysztof Olczak, Klaudiusz Baran, Yuri Shishkin, Jacques Mornet… l’ont qualifié d’élève extraordinaire et d’une artiste exceptionnelle.

Nommée à l’unanimité lauréate de la Fondation Cziffra 2012, avec une fraîcheur de jeunesse et une réflexion d’adulte,  Basha Slavinska devient un véritable phénomène partout, où elle se produit.

Elle joue sur un accordéon russe de marque «Jupiter» fait spécialement pour elle.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s